Last update - 16/06/10 Site en modifications

Réseau Médicaments & Développement

35, rue Daviel 75013 Paris

 

 Tel : 01.53.80.20.20

remed@remed.org 

 

www.remed.org

Dons de médicaments

dons de médicaments

           drug donationsdrug donations         drug donationsdrug donations         drug donationsdrug donations         drug donationsdrug donations         drug donationsdrug donations         drug donationsdrug donations         drug donationsdrug donations

VIDEOS videos dons de médicaments

> PHOTOTHEQUE

A réécouter : Que faire des médicaments non utilisés ou périmés?, France inter, Isabelle Giordano - Service Public, 18 mars 2009 de 10h à 11h.

COMMUNIQUES

19/01/2010 : Urgence médicale en Haïti : n’envoyez pas vos médicamens de récupération!

05/12/2007 : La collecte des médicaments non utilisés continue, pourtant l’Afrique mérite mieux que les restes des pays développés !

25/01/2007 : Fin des dons de médicaments via Cyclamed : on prend les mêmes et on recommence!

16/01/2007 : Dons de médicaments non utilisés : l’Afrique mérite mieux que les restes des pays développés!

NEWS

FRANCE : Dites STOP à l’envoi de médicaments inutilisables au Sud !

En 2008-2009 : cycle d’ateliers-débats dans les 22 régions de France métropolitaine et les collectifs d’associations

Pour en savoir plus

achetez solidaire et soutenez ReMeD

cherchez solidaire et soutenez ReMeD

Bouton_recherche

 

!Soutenez la campagne dons de médicaments
 
actualité
Urgence médicale en Haïti :
N’ENVOYEZ PAS vos médicaments de récupération!
 
Communiqué ACTED, CHMP, la Croix-Rouge française, MDM, Memisa, MSF, PAH, PHI, ReMeD
 
Quelques jours après le tremblement de terre qui a dévasté Haïti, les associations médicales et pharmaceutiques ACTED, CHMP, la Croix-Rouge française, MDM, MSF, PAH, PHI et ReMeD, appellent la population française à NE PAS ORGANISER de collecte de médicaments non utilisés (MNU) et NE PAS ENVOYER de médicaments de récupération.
 
En situtation d’urgence tous les médicaments ne sont pas utiles
 
L’envoi de MNU est interdit en France depuis le 1er janvier 2009. Il crée plus de problèmes qu’il n’en résout, notamment en situation d’urgence. Dans une zone déjà engorgée par l’aide arrivant du monde entier, leur réception, gestion, distribution et contrôle ne font qu’ajouter aux difficultés (imbroglio des notices en différentes langues, des dates de péremption, boîtes abîmées, boîtes ou flacons à moitié vide, etc.).
Les structures de soins d’urgence se mettent en place avec un personnel médical réduit nécessitant un approvisionnement régulier en médicaments spécifiques aux pathologies locales (antibiotiques injectables, perfusions, etc.) et en conditionnements adaptés aux situations d’urgence (format hospitalier).
 
NON à un tsunami de MNU bis!
 
Lors du tsunami qui s’est abattu sur l’Indonésie en décembre 2004, comme lors de chaque catastrophe humanitaire médiatisée, des tonnes de médicaments ont été acheminées...puis détruites. Une enquête réalisée par PSF en 2005... LIRE LA SUITE
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
En France, depuis le 26 février 2007, une loi réglemente la collecte des médicaments non utilisés
(MNU) à des fins humanitaires, qui passait depuis 1993 par le dispositif Cyclamed.

Comment continuer à aider? Comment faire autrement?

En 2008-2009
, lors d’ateliers-débats dans chaque région de France, ReMeD propose d’ accompagner à la transition tous les acteurs de la solidarité internationale qui utilisent les MNU dans le cadre de leurs activités sur le terrain.

Agenda des ateliers/débats en région

- Entrée gratuite-

 
Rouen : prochainement
Dijon : prochainement
Montpellier : 17 octobre 2009
Bordeaux : 7 juillet 2009
Strasbourg : 4 juillet 2009
Toulouse : 29 juin 2009
Lille : 16 juin 2009
Nantes : 3 juin 2009
Caen : 25 avril 2009
Besançon : 17 avril 2009
Strasbourg : 15 avril 2009
Châlons-en-Champagne : 3 avril 2009
Amiens : 13 février 2009
Limoges : 6 décembre 2008
Bordeaux : 29 novembre 2008
Bressuire : 21 novembre 2008
Clermont-Ferrand : 24 octobre 2008
Nancy : 11 octobre 2008
Orléans : 24 septembre 2008
Lorient : 6 septembre 2008
Paris : 13 juin 2008
Dunkerque : 31 mai 2008
Lille : 30 mai 2008
Bergerac : 17 mai 2008
Grenoble : 28 avril 2008
Lyon : 4 avril 2008
Mortagne-au-Perche : 8 février 2008
 
Le mot du vice-président

ReMeD ne fait pas de dons de médicaments. Son action ne vise pas à mettre en relation donneurs et receveurs mais à soutenir les politiques pharmaceutiques des pays en développement, en particulier d’Afrique francophone.

Les médicaments sont des produits dangereux et leur prescription nécessite obligatoirement une compétence médicale.

La solidarité internationale à besoin de vous autrement : portez vos efforts efficacement en favorisant l’accès à l’eau potable et l’assainissement et en soutenant les associations qui agissent pour l’accès à des médicaments essentiels génériques de qualité et la formation des professionnels de santé des pays.

Serge Barbereau

Ce site a été développé sous la responsabilité du consortium d’ONG “Vers des dons de médicaments appropriés” composé de DIFÄM (Allemagne), ReMeD (France), Prosalus (Espagne) et Wemos (Pays-Bas). Le but de ce site est de fournir une information appropriée sur des questions relatives à la qualité des dons de médicaments.

 prosalus       difam       wemos         Réseau médicaments et développement

Accueil                                    Qui sommes-nous ?                                     ReMeD                                         Contact

! Toutes les données sont en libre accès sous réserve d’en citer la source en cas d’utilisation.